Forum du projet Berce-Âme Index du Forum
 
 
 
Forum du projet Berce-Âme Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Relations entre la Confrérie des Macabés et Berce-Âme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du projet Berce-Âme Index du Forum -> Berce-Âme : Introduction -> Ambassade
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cassian
Indésirable

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 3

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 12:16 (2010)    Sujet du message: Relations entre la Confrérie des Macabés et Berce-Âme Répondre en citant

Il avait attendu plusieurs heures que la Baronne sorte enfin de sa demeure. Ce brave réprouvé était un nouveau fidèle citoyen de Berce-Âme, la cité bien qu'en construction répondait en tout point à la vision qu'il avait de la liberté. Il lui restait cependant une derniere tâche a effectué. Il avait été payé pour ce rôle de messager, il se devait d'accomplir sa tâche.
Le réprouvé marchait en direction de la Baronne, et dès qu'elle le remarqua, il s'inclinait et sort de sa besace avec lenteur une lettre. Le mort vivant tendit la lettre à la Baronne.


Citation:

Lettre destinée à la dirigeante de Berce-Âme,

Madame la Baronne,

Je suis le Haut Membre Cassian de la Confrérie des Macabés et je vous adresse cette lettre afin de clarifier les relations entre Berce-Âme et la Confrérie des Macabés.

Avant toute chose, nous sommes d'accord pour affirmer que votre cité est une ville-franche, et qu'elle est donc ni liée à l'Alliance, ni liée à la Horde.

Pourtant, je m'inquiete de vos entourages et notamment des deux organisations para-militaire qui se placent sous votre aile et agissent de manière bien étrange.

Dans un premier temps, le Clan des Lames Brisés. Mené par le chevalier de la mort Ronae, il serait bon de savoir déjà qui est ce mort vivant.
Le chevalier de la mort Semelys Ronae a longtemps servie le Roi Liche et a notamment agit contre les forces de l'Alliance. Heureusement, l'Alliance est parvenue à le capturer, et à lui rendre son libre arbitre. Redevable à l'Alliance, l'ancien serviteur du Fléau allait pourtant trahir ceux qui lui avait tracé le chemin de sa rédemption.
En efet, il y a quatre mois, Semelys Ronae était reconnu coupable d'agression sur un officier de la Garde de Hurlevent et d'évasion répetées dans les geoles de Hurlevent. Autrement dit, le chef de file du clan des Lames Brisés a déjà prouvé qu'il se fichait de ceux qui l'aidaient et qui l'accueillaient. Je pense que ce fait n'est pas à négliger dans la vision que vous avez de lui.
Par ailleurs, il y a deux semaines, alors qu'une troupe de la Horde attaquait le port de Menethil, ce même Semelys Ronae a pris les armes pour aider les défenseurs de l'Alliance. Ainsi, plusieurs combattants de la Horde ont du contrer les attaques de cet ancien chevalier de la mort et mourir de sa main. Suite à cela, le voile se levait, le Clan des Lames Brisés avait clairement choisit le camp de l'Alliance.

J'en viens désormais à la seconde organisation qui défend votre cité, mais qui ttrahit vos principes : la Réflexion des Ombres. Commandée par Neltharian Givrelombre, cet ordre est composé de membres ayant déjà fait plusieurs fautes pouvant créer des tensions envers nos deux ordres. Sans approfondir sur le manque de respect total de Givrelombre à l'égard de notre chef, la Reflexion a déjà enlevé deux de nos confrères et en a torturé un. Le premier aurait été victime d'un membre de la Réflexion qui aurait agit contre la volonté de son chef, et pourtant, même si justice avait été promise, rien n'a été fait. Notre second confrère n'avait commis comme crime que de visiter votre cité et s'y méditer quelques temps, étant interessé par sa mise en place. Les deux captifs ont fini par être relaché, mais la justice promise n'a pas été effectué.

La Confrérie a donc envoyé une déléguation au chef de la Réflexion qui s'est montré particulièrement grossier, hautain et qui n'a pas pris la peine d'écouter la moitié de ce qui était énoncé. En réponse à cet affront, la grotte qui mêne à vos terres au nord a été dynamité. Loin de détruire un édifice réel car ciblant un simple tunnel, il était question que les prémices de votre cité médite sur les actes de la Réflexion des Ombres.

En attendant cela, la Confrérie acceptait tout à fait la présence des membres de la Réflexion des Ombres au sein des évènements qu'elle organisait. Ainsi, Arthégos Pointe-Givre avait été accepté comme gladiateur durant les jeux d'arène que Strangleronce que nous avions organisé et les confrères n'hésitaient pas à acclamer leur frère de condition mort vivant.

Pourtant, la tension montait. La Confrérie des Macabés, ainsi que plusieurs clans de la Horde ambitionnaient d'agir contre les forces de l'Alliance qui seraient présents pour le siège d'Âtreval. La Réflexion des Ombres qui se vantait de rester en dehors du conflit entre la Horde et l'Alliance ne cessa pourtant pas de convaincre les gens de la Horde de ne pas agir. Pire encore, la Réflexion des Ombres tenait systématiquement informé le Clan des Lames Brisés des mouvements de la Horde afin que l'Alliance sache ce que la Horde tramait. Face à une telle trahison envers la Horde et vos principes et un tel dispositif, la coalision de la Horde n'a donc pas préféré agir.

Durant les jours qui suivirent, la Réflexion des Ombres débloyait ses forces à faire de la propagande mensongère contre la Confrérie des Macabés, affirmant sans fondement qu'elle avait trahi la Horde. Pendant ce temps, certains de leurs membres n'hésitaient pas à provoquer les confrères qu'ils rencontraient. Arthégos Pointe-Givre allait même jusqu'a annoncer qu'il cherchait à me tuer et à tuer si possibles d'autres membres de la Confrérie.

La Confrérie des Macabés ne peut plus tolérer tout ces tissus de mensonges, ces insultes, ces manipulations et ces trahisons ! La Réflexion des Ombres et le Clan des Lames Brisés ont trahi vos idéaux et votre cité ! Pire encore, ils se sont mis à dos la Horde qui ne restera pas de marbre face à leurs odieux actes, sauf si par malchance ils parviennent à manipuler encore et toujours les braves qui demeurent préoccupés par bien d'autres fronts ! Quoiqu'il en soit soyez assurer que je serais retenir les actes de ces ordres et qu'en temps voulu j'agirais pour les détruire.

Je ne souhaite en rien la chute de votre ville-franche qui n'est que l'une des victimes de ces gens. Je sais cependant qu'en ce moment, la fragilité de votre défense ne peut se passer de l' "aide" qu'apporte ces deux ordres. Mais sachez que c'est bien là leur intention. Ils vous jugent trop faible pour vous détourner d'eux et se revetent de vos principes et vos couleurs pour mieux les trahir tout en ayant une couverture. Ayez la force et la sagesse de refuser ces actions ! Je prie les Ombres pour qu'un retour en arrière soit possible.

En effet, si vous menez parfaitement les choses, je suis certain que vous pourrez faire justice et remettre sur le droit chemin de la neutralité ces deux ordres qui s'égarent. Vous avez le poid politique de faire entendre raison à ces traitres afin que Berce-Âme prospère sans entrave en votre sein !

Je vous conjure d'agir comme vous avez agit avec force et sagesse envers l'apothicaire Vorticus. Ce dernier était réputé pour être incontrolable et vous semblez lui avoir fait entendre raison. Vous pouvez encore ramenés à la neutralité les deux ordres qui font scissions à vos principes dans les faits !

Que les Ombres vous gardent, Madame.


Cassian
Haut membre de la Confrérie des Macabés.

_________________
- Haut membre de la Confrérie des Macabés -

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Jan - 12:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alasitra
Aristocrate

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2009
Messages: 72

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 18:26 (2010)    Sujet du message: Relations entre la Confrérie des Macabés et Berce-Âme Répondre en citant

<Se promenant dans les jardins inanimés de son manoir accompagnée de ses deux servantes désormais habituelles, La Baronne observait avec délicatesse les pousses pétrifiées et autre plantes figées par d'étranges magies.

Le Répouvé, escorté par un garde vint rejoindre la noble, le mort-vivant tenant en ses mains décharnées une lettre a destination de l'ineffable Baronne.

Elle salut le visiteur avec grâce, prit le vélin et le congédia sans mot, d'un geste avenant de la main. Le cortège se dirigea vers un petit kiosque entouré de saules pleureurs et y siégea, le temps à la Baronne de prendre connaissance de la missive.

Dans un soupir las, elle repris le chemin du manoir et remonta dans sa suite. Après un cérémonieux changement de tenue, plus adéquat pour répondre avec toute la splendeur du monde la Baronne pris plume et parchemin et débuta l'écriture d'une lettre élégante.>




Citation:

 "Haut membre de la Confrérie des Macabés,

C'est avec un plaisir certain et savoureux que j'ai reçu votre missive aux points divers que nous allons éclaircir ensemble.

Vous avez trouvé les mots justes quand au statut de Berce-âme au sein de ce jeux de faction que sont l'Alliance et la Horde. Néanmoins, nous ne nous refusons en aucun cas le droit de lier des alliances d'un côté comme de l'autre.

"Mon entourage" comme vous vous plaisez à le nommé à su, par maintes fois, faire preuve de serviabilité auprès de nos terres et de de nos citoyens. Votre point de vus découlant d'oppositions clairement établies entre mes protecteurs et votre Confrérie le rendant plus que subjectifs.

Concernant mon dévoué Ronae, je suis plus qu'au courant du passé dont vous semblez tenter de l'accabler. Quelle force trouvez vous dans vos paroles en accusant son ancien service au nom du Fléau ? Bon nombre de nos frères et sœurs sont des rescapés effectifs de ce Prince déchu et, à ce jour, ils formes en partie la nation Réprouvée et désormais les citoyens, chaque jour lus nombreux, de Berce-âme. Dans ce tribu qu'est la non mort, le passage sous un joug cruel nous a été infligé à tous, mais désormais, nous avançons, confiants en l'avenir qui s'ouvre à nous.

Concernant ses relations passées et présentes avec l'Alliance, je ne pense pas que vous puissiez vous faire juge de ces histoires qui lui sont belles et bien propres. Les actes d'accusations qui lui été reproché devaient avoir fondement, mais jusque ici n'ont pas entaché l'image que je me fait d'un grand général, complexe dans sa personnalité mais bien clairs et efficace dans ses actions. Encore une fois, vous ne pouvez juger d'un homme que vous ne semblez connaître qu'au travers de dires. C'est un homme de liberté qui ne s'accable pas de beaux mots et qui suit des principes simples et concrets qui, jusqu'ici ont fait la fierté de Berce-âme la bien nommée.

Concernant cette attaque du port de Ménéthil, encore une fois, cet homme d'honneur à apporté sont appuis concret et efficace aux troupes qu'il jugeait digne d'aider. Vous ne pouvez en aucun cas reprocher les amitiés personnelles du Chevalier Ronae à Berce-âme.

La question ne touche donc plus aux factions et la question reste entière ; Êtes vous plus disposé à contrer le véritable ennemis qu'est le Fléau plutôt que d'accabler Berce-âme de mésententes factionnelles ? Nous sommes les morts libres! Nous sommes libres de nous nouer d'amitié avec les factions de notre choix et ce autant individuellement que communautairement.

Donnez vous l'opportunité de devenir l'un de ces alliés.

Je réserve à présent le cas de la Réflexion des Ombres, notre second bras protecteur. Après discussion avec les responsables désignés, il a été établi que la faute avait belle et bien été du manque de tact de la Réflexion. Je soutient donc vôtre demande de réparation en engageant la Réflexion à présenter ses excuses officielles et punir les fauteurs de troubles à l'origine de cette malencontreuse erreur diplomatique. L'affaire de l'enlèvement sera réglée par mes soin et avec justesse soyez en assurés, je ne laisserai pas le trouble faire effervescence en mes citoyens bien aimés. De même, il me semble que l'un des vôtres est venu se recueillir en notre terre et ce avec tenue, j'en félicite d'ailleurs le maintient respectueux que cette personne prône en nos rangs. C'est bien évidemment avec plaisir que nous l'accueillons parmi nous pour ses méditations et ce pendant la durée qu'il souhaitera. Preuve de notre bonne volonté.

Je m'assurerai que nos liens perdurent et ce, dans la bonne entente qui se doit. Cependant, je tient à vous faire part de mon mécontentement concernant l'obstruction de notre tunnel Nord. Cette lettre aura eu plus d'impact que cette acte inutile qui nuit à nos futurs citoyens se présentant à cette entrée et qui aurait évité une tension supplémentaire dans les deux parties ; vous même et mes protecteurs.

L'espoir et le destin des non-morts libres est en cette terre, ne soyez pas les bourreaux d'un avenir que des milliers d'âmes espèrent.

J'espère que cette lettre aura satisfait vos yeux avisés et apportée les réponses désirées tout en calmant les tensions actuelles.

Soyez assurés de mes sentiments bienveillants et respectueux ainsi que de mes salutations distinguées.


Gloire et Eternité.

La Baronne."







_________________
"Gloire et Éternité."


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:05 (2018)    Sujet du message: Relations entre la Confrérie des Macabés et Berce-Âme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du projet Berce-Âme Index du Forum -> Berce-Âme : Introduction -> Ambassade Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com