Forum du projet Berce-Âme Index du Forum
 
 
 
Forum du projet Berce-Âme Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Que devient Berce-Âmes ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du projet Berce-Âme Index du Forum -> Berce-Âme : Introduction -> Annonces
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Semelys
Garde

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2009
Messages: 52

MessagePosté le: Ven 5 Mar - 14:45 (2010)    Sujet du message: Que devient Berce-Âmes ? Répondre en citant

---



Posté sur les collines tout à l'Est de la Cité Morte, tenant son destrier par la bride, Semelys contemplait les ruines de ce qui avait autrefois été la Nouvelle-Avalon. Au regard d'un non-averti, cela ne ressemblait qu'à un regroupement de bâtisses semi-détruites, de champs dévastés, de gravats au-dessus desquels tournaient les corbeaux. Mais en s'attardant un peu, on remarquait les quelques planches fraîchement replacées, les fenêtres parfois récemment condamnées de plaques et matériaux divers, les multiples traces de pas dans la poussière et la cendre, ou encore les gargouilles immobiles, perchées ici et là, comme autant de guetteurs discrets.

Non, les rues ne grouillaient pas d'activité. Non, les maisons n'avaient pas été reconstruites en totalité, parfois même pas du tout, dressant leurs carcasses noircies autour d'une place centrale parfaitement silencieuse. Non, la Cité Morte ne clamait pas haut et fort son existence à la face du monde ; et pourtant, et pourtant, elle subsistait et s'accroissait.

Alasitra, réfugiée dans son Manoir perché et inaccessible, rêvait peut-être d'une ville bruyante et colorée, miroir de sa propre gloire. Semelys avait rêvé d'une cité fière et guerrière, brandissant haut ses couleurs et prête à faire face à toute opposition étrangère. Berce-Âmes, finalement, n'était ni l'un ni l'autre. Berce-Âmes n'était rien de tout cela.

La Cité Morte avait en réalité attiré une population inattendue. Celle des fantômes, des égarés, des esprits perdus ; tous ces non-morts oubliés qui hantent les décombres à défaut des souvenirs. Les victimes anonymes, ni héros ni martyrs, ni Réprouvés ni Flaellés, qu'aucun camp n'a jamais réclamé. Ceux-là étaient venus. S'étaient glissés comme des ombres dans les caves, les cryptes, les souterrains, les caveaux, en quête d'une paix qu'ils ne pouvaient trouver ailleurs.

Tels étaient les innombrables citoyens de Berce-Âmes, les invisibles, les perdus, réfugiés de toutes les guerres, sans s'être battus sous le moindre drapeau.

Leur existence misérable n'était ni faite d'échos d'aciers ni d'intrigues de cour. C'était celle de fermiers, de paysans, d'enfants et de femmes morts sans jamais avoir su pour quelle cause, et qui ne désiraient qu'une chose à présent : s'enfermer dans leur solitude, en compagnie de leurs semblables, loin à jamais de l'agitation des vivants. Ainsi, ils chuchotaient et veillaient dans les entrailles de la Cité Morte, et rares étaient ceux qui osaient sortir à l'air libre. La véritable existence de Berce-Âmes se poursuivait dans les souterrains, dans les profondeurs de la terre, ce que jamais le non-initié ne pourrait percevoir.

Et les autres, alors ? Ceux qui n'étaient pas des fantômes, et avaient tout de même décidé de s'installer au coeur des ruines ? Des ermites, parfois, ou des voyageurs de passage en quête de tranquillité, comme l'on quitte un moment la ville pour trouver le calme de la campagne. Mais plus nombreux que ceux-là, il y avait les guerriers. Ceux du Clan des Lames Brisées, installés depuis le premier jour, et qui n'auraient quitté leur territoire pour rien au monde. Semelys avait juré de protéger la Cité Morte, et Semelys n'avait qu'une parole, quand bien même Berce-Âmes n'était pas la ville qu'il aurait souhaité voir naître hors des ruines. Gardiens, protecteurs, veilleurs. Voilà ce qu'ils étaient devenus. "Bergers des morts", avait-il dit à Lyla en plaisantant à moitié - car ce n'était, finalement, pas vraiment éloigné de la réalité.

Le non-mort descendit finalement la colline, et se permit un sourire. Berger des Morts, pourquoi pas. Lui et les siens resteraient ici, à veiller et à combattre pour ceux qui n'ont plus ni foyer, ni famille, ni patrie. Ils défendraient le repos des fantômes, et élimineraient toute menace susceptible de troubler leur tranquillité.

Afin qu'ainsi, enfin, la Cité Morte devienne le Berceau de leurs Âmes.



---




HRP :Alasitra et le Magus n'ayant apparemment assez de temps pour véritablement lancer la chose, et étant moi-même assez occupé avec le Clan, il a été décidé de donner une nouvelle tournure à la ville, et d'interpréter en rp le manque de PJ. Effectivement : au lieu de la cité active qu'elle aurait pu devenir, Berce-Âmes est une... ville fantôme, et peuplée comme telle. Ainsi, moins ambitieux qu'au départ, le projet se concentre sur un objectif non moins intéressant finalement : protéger les dits fantômes des turpitudes du monde vivant.

Le Clan des Lames Brisées (puisqu'on est les plus actifs dans la zone, ne nous leurrons pas) endosse la protection principale de la ville, mais si un personnage désire s'installer en tant qu'ermite, guetteur indépendant, chercheur, érudit, ou simple paria en quête de tranquillité, il est évidemment le bienvenu. Berce-Âmes est une cité-refuge pour les morts de tous horizons, quel qu'ait pu être leur passé.
_________________
Les valeurs et le code d'honneur sont ce qui différencie le Chevalier d'une simple goule. Mourir pour des valeurs vaut mieux que vivre pour rien du tout. - Semelys Ronae


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Mar - 14:45 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alasitra
Aristocrate

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2009
Messages: 72

MessagePosté le: Ven 5 Mar - 19:09 (2010)    Sujet du message: Que devient Berce-Âmes ? Répondre en citant

<Dans ses appartements surplombant la ville en ruine, la Baronne jetait un regard de velours sur les quelques apparitions fantomatiques qui se faisaient ça et là, discrètes dans les débuts, désormais plus présentes.

La gloire tant espérée d'une ville dévouée n'avait pas éclos comme elle le voulait, cependant, son ambition n'était pas moins forte. Un flot d'âmes avaient pris possession des ruines et des souterrains déjà conquis par les âmes damnées des écarlates tombés alors que les chevaliers de la mort massacraient Nouvelle-Avalon. Ces âmes avaient trouvé foyer en Berce-âme et la Baronne savait qu'elles contribuaient à en faire sa force. Il fallait se tourner à présent vers ses habitants immatériels trop délaissés et leur apporter cette lumière dans la nuit, cette éclat sublime d'une prestance chaque jour plus forte sur la ville, atteindre le but réel de la cité ; en faire le Berceau des morts. 

Au plus profond des souterrains, elle paradait à présent silencieusement dans les ténèbres, ses pierreries luisant sous les feu-follets mortuaires. Chaque âmes tournait le regard sur le passage de cet être envoutant, dont l'aura puissante la touchait comme la chaleur d'une flamme par un froid mordant. Ce n'était pas la domination du Roi-liche, ce sentiment de soumission... Non. Mais autre chose... De l'admiration ? On ne pouvait s'empêcher de la regarder. Hormis sa beauté, quelque chose de profond touchait les âmes qui la voyait, l'approchait...

Dans les entrailles de la terre, elle prit place sur son trône d'os et de bois cruellement enchevêtré, en hauteur dans une petite alcôve et veillait à présent ses âmes, remontant de moins en moins dans sa riche demeure, préférant l'adoration grandissante de ses fidèles sujets qui se pressaient pour profiter de cette femme au charisme enivrant.

Chaque jour depuis, la force de Berce-âme dont parlait la Baronne grandit, la terre profanée développant des vertus pour les morts qui s'y aventurent... Une vigueur nouvelle aux ermites et protecteurs capables à présent de profiter pleinement du fruit en germe.

Le Berceau était complet et c'était enfin l'atteinte d'un projet qui c'était perdu sur la route de l'identité.>

HRP :

Merci à Sem qui finalement relance parfaitement le projet et en ressort son essence ! La ville développait une magie nécrotique, une force propre à cause des âmes qui s'y trouvaient et de se réorienter sur ses âmes donne tout son sens à cette force !

On peut reprendre sur de bonnes bases ! Merci encore Smile

HRP :
_________________
"Gloire et Éternité."


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:41 (2018)    Sujet du message: Que devient Berce-Âmes ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du projet Berce-Âme Index du Forum -> Berce-Âme : Introduction -> Annonces Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com