Forum du projet Berce-Âme Index du Forum
 
 
 
Forum du projet Berce-Âme Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Du côté de la forge...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du projet Berce-Âme Index du Forum -> Parchemins -> Vélins Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Krilleb
Garde

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2010
Messages: 2

MessagePosté le: Mar 16 Mar - 20:21 (2010)    Sujet du message: Du côté de la forge... Répondre en citant

Un épais nuage de fumée sortait des cheminées de l'unique forge de Berce-Âmes. Même de loin on percevait les coups de marteaux portés sur le fer, la vive lueur rouge des foyers allumés et les ordres donnés haut et clairs pour couvrir le bruit. Toute la nuit elle avait tournée et encore maintenant le travail n'avait rien perdu en intensité.
 
Deux assistants non-morts s'activaient silencieusement autour des moules et chaudrons ou bouillonnait le métal en fusion. Réquisitionnés d'urgence en début de soirée pour récupérer tout ce qui trainait sur le sol de la ville, ils avaient ensuite efficacement servis dans la forge le reste de la soirée, puis toute la nuit... Et au petit matin ils étaient toujours là. 
Krilleb avait été intraitable sur ce point, ils ne seraient libérés qu'une fois le travail terminé « c'est une question d'survie! » avait elle ajoutée. Comme personne dans la ville n'était ignorant des récentes dégradations diplomatiques, les deux cadavres ambulants avaient acceptés sans hésiter. 
Bien qu'ayant des connaissances sur les métaux et leur résistances. Et même après avoir déjà utilisée le bâtiment pour certaines de ses pièces d'ingénierie, la Draeneï n'avait jamais forgée d'armures. Et elle se souvenait avoir doutée un instant de ses capacités une fois que Kiera l'eut laissée seule au milieu de la forge avec comme mission la réalisation d'une armure complète pour son premier assemblage. Une abomination...  
Mais finalement, après toute une nuit de travail acharné, le résultat dépassait ses espérances.
 
Une chance que les moules des plaques de blindage de sa moto soient encore sur place pour faire office « d'écailles ». Quelques minutes seulement lui furent alors nécessaire pour imaginer le reste. Le garde boue avant donnerait une paire d'épaulières acceptables et elle imagina une sorte de cervelière « super-plus » avec.. Un des chaudrons éventré qui gisait dans un coin de la pièce enfumée. Ses assistants l'aidèrent alors à dénicher plusieurs grands carrés de cuir souple avec lesquels elle confectionna un gilet sans manche rudimentaire pour géant, un pantalon taille XXL et une collerette tendance pour le chaudron.. A partir de se support elle n'aurait plus qu'a « coudre » les plaques de métal par dessus, offrant ainsi une protection efficace pour une perte de mouvement minimale. Et puis elle devait bien l'avouer, elle ne savait pas comment elle aurait forgée une armure intégrale sans connaissances pointue et en aussi peu de temps.
 
Les matériaux récupérés au cours de leur promenade dans la ville et sur les restes du champs de bataille étaient principalement constitué de fer et de une moindre mesure de bronze ou encore de cuivre. Comme la quantité obtenue permettrait certainement d'équiper plusieurs créations, la Draeneï sélectionna uniquement le fer ou ses alliages pour fondre les nouvelles pièces.
 
Le reste de la soirée ne fut qu'un enchainement de métal fondu et de coup de marteaux. Un travail éreintant qui eu l'avantage de lui remplir l'esprit avec autre chose que l'habituel débat sur l'approche de la défaite et sa présence incongrue en plein milieu d'une zone de conflit. Une seule chose lui emplissait la tête, la gonflant de fierté en y repensant. La première abomination qui défendrait Berce-Âmes aurait une armure. Et c'est elle qui en serait à l'origine. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Mar - 20:21 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Krilleb
Garde

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2010
Messages: 2

MessagePosté le: Mer 17 Mar - 11:09 (2010)    Sujet du message: Du côté de la forge... Répondre en citant

Après quelques heures d'accalmie, les environs de la forge résonnèrent de nouveau de l'activité qui s'y déroulait. La Draeneï devait finir dans les temps alors elle ne ménageait pas ses efforts. De plus, la désastreuse soirée qu'elle avait passée depuis sa sortie de la forge l'avait fait fuir une nouvelle fois pour s'y réfugier et penser à autre chose.
 
Et quelles autres choses! La encore elle se félicitait du travail abattu dans la nuit. Elle féliciterait bien aussi les deux assistants qui l'avaient aidés à déplacer une des portes de métal qui gisait mollement dans les ruines de la caserne, mais il restait encore du pain sur la planche.  
Une fois de plus elle avait parcourue la ville à la recherche de pièces utilisables. Finalement elle avait récupérée le mat d'un navire en construction sur la plage, malgré les protestations du clampin qui semblait y diriger un chantier. Elle avait aussi parcourue le champs de ruine, ramassant toute les pointes de flèches et autres pièces suffisamment pointues qu'elle pouvait trouver. 
Pour finir, elle et ses assistants avaient trainés la fameuse porte avec difficultés jusqu'à la moto. L'y attachant solidement avant d'infliger un supplice rare à ses moteurs pour tirer l'amas de métal jusqu'à la forge.
 
L'abomination avait besoin d'un bouclier. L'utilisation d'un tas massif de métal déjà forgé se prêtait bien à la situation. A peine rouillée, épaisse d'une bonne vingtaine de centimètres, sans aucune ouverture. La porte allait donc devenir un pavois impressionant. Durant un long moment, la Draeneï s'acharna dessus, soignant le métal de la rouille naissante, effaçant les bosses et retirant l'enduit vert qui avait autrefois fait office de peinture. Après coup, elle utilisa un ensemble de lourdes chaines usées pour faire une poignée capable de résister au poids de l'ensemble. 
Le bouclier allait être horriblement lourd, mais Krilleb pensait certainement qu'un assemblage de chair n'aurait aucun mal à le porter.
 
Puis alors que les premières lueurs de l'aube pointaient, elle se pencha sur le cas de l'arme. Son idée était simple, un long manche de bois et une tête plate garnie de pointe. Avec la taille de l'engin, l'abomination n'aurait aucun mal à faucher tout ce qui passerait à sa portée. La plus grosse difficulté était de trouver la tête de l'arme. 
Comme les portes inutilisées ne courrait pas les rues, la Draeneï dut quand même se résoudre à battre de nouveau la campagne alors que les premières têtes émergeaient des tunnels. Alors qu'elle ne savait pas vraiment ou chercher, son regard fut attiré par une grille rouillée qui trainait non loin du puit dont elle devait protéger l'ouverture.  
En la ramenant dans la forge, l'image d'une abomination broyant l'ennemi avec une plaque de puit la fit doucement rire, sous le regard incrédule des deux non-morts qui l'accompagnait. Il lui restait encore plusieurs heures pour terminer son ouvrage, elle se remit donc à la tâche avec sérieux.
 
Le mat servirait bien sur de manche. La Draeneï avait tordue les barres de la grille pour permettre de l'enfiler plus facilement sur le bois. Elle avait alors utilisée le reste de chaine pour que l'ensemble tienne solidement sur son support.  
Avec une longue corde, elle relia une bonne trentaine des pointes qu'elle avait récupérée sur les champs. Choisissant les plus longues et les plus affutées. Puis elle perça l'un des derniers carrés de cuir restant dans la pièce de trente trous, à peu près également répartis sur sa surface. Elle y fit passer les pointes en s'assurant que l'ensemble tenait correctement. 
Avec un sourire satisfait elle recouvrit la grille de l'arme inachevée avec. Donnant à la création une apparence étrange, mais ne laissant aucun doutes sur son utilisation. Se servant des extrémités de la grille pour attacher le cuir, elle fut soulagée de voir qu'elle avait des écrous d'une taille suffisante pour maintenir le cuir contre la grille et ainsi achever l'œuvre.
 
Kiera serait surement satisfaite du résultat. 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:26 (2018)    Sujet du message: Du côté de la forge...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du projet Berce-Âme Index du Forum -> Parchemins -> Vélins Divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com